L’entretien d’embauche

Mon expérience me conforte dans l’utilité de passer des entretiens d’embauche blancs. En tant que candidat, c’est le moment de se demander: quelle information communiquer au recruteur?

J’ai vécu une expérience où après avoir écouté un candidat, je connaissais beaucoup de renseignements sur lui et pourtant ses révélations n’étaient pas pertinentes par rapport au poste ciblé. Son manque de préparation, traduit par de longues phrases et des sauts inattendus  dans son parcours, m’a fait douter de l’authenticité de son discours. A la fin de l’entretien, la conclusion s’imposait: l’abondance  d’information n’est pas nécessairement utile.

Alors ces trois mots, authenticité, pertinence et utilité, m’ont rappelé le test des « trois passoires »  de Socrate.

Vrai ? Bon ? Utile ?

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu’un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit:

– « Sais tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami?
– Un instant, répondit Socrate, avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires.
– Les trois passoires?
– Mais oui, reprit Socrate, avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?
– Non! J’en ai seulement entendu parler…
– Très bien, tu ne sais donc pas si c’est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien?
– Ah non! Au contraire.
– Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait?
– Non, pas vraiment.
– Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire? »

L’utilisation de ce texte pour préparer l’entretien d’embauche a permis à ce même candidat de:

  • présenter son parcours professionnel d’une manière plus structurée en précisant ses choix,
  • mettre en valeur les compétences transférables en adéquation avec le poste ciblé,
  • illustrer chaque compétence de façon succincte, claire et précise.

En préparant votre entretien d’embauche, pour chaque information que vous désirez communiquer, posez-vous les trois questions suivantes:

En quoi cette information est-elle authentique? Pertinente? Utile?

Bonne préparation!

A propos Florence Suberville

Accompagnatrice en projet de carrière
Cet article, publié dans Communication, Dossier de candidature, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s