Routine ou créativité? Quel est votre choix?

Nous sommes tous soumis à la rigidité fonctionnelle (éducation, enseignement, expérience, société…). Il est important de sortir du cadre et chercher ailleurs pour trouver des solutions. Le brainstorming est une réponse possible. Il permet à un groupe ou une équipe de se réunProcessus de créativitéir pour une approche orientée vers des solutions afin de construire ensemble.

Aujourd’hui lorsque l’on nous demande de trouver une solution à un problème, nous avons tendance à nous enfermer dans notre bureau en affichant: « Ne pas déranger ». Que gagnons-nous à réfléchir des heures seul avec nous même alors que la créativité, la nouveauté est tout autour de nous?

Je ne peux qu’encourager l’utilisation du brainstorming qui permet de produire le plus d’idées possibles, même des idées qui semblent à priori farfelues, en faisant marcher son intuition et sa spontanéité, sans avoir le temps d’opérer des jugements qui pourraient faire barrière à l’innovation.

Comment ? On « lance » tout ce qui nous vient à l’esprit en rapport avec le problème ou pas. Il n’est pas interdit d’exprimer ses sentiments comme : « ce problème n’en n’est pas un ».

Pour cela on respecte quelques principes de base:

  • le jugement différé: le jugement critique doit être mis de coté jusqu’au moment de l’évaluation des idées.
  • La production du plus grand nombre possible d’idées: le groupe doit se fixer un objectif quantitatif élevé.
  • La recherche de l’originalité: faire « comme si » tout était possible!
  • l’enchaînement des idées: chaque idée émise doit être combinée à d’autres.

Déploiement du processus de créativité:

Formuler un objectif clair et explicite  afin de susciter des propositions précises.

Gérer les idées : la session de brainstorming dure entre 10 et 20 minutes, elle démarre par « comment faire pour atteindre … » l’objectif défini. Le nombre de participants doit être suffisant pour récolter un grand nombre d’idées et pas trop important pour ne pas se perdre, soit entre 5 et 10 personnes. Listez les idées sur des Post It ou enregistrez les sous la forme de carte heuristique (ou MindMapping).

Classer et évaluer les idées : la séance d’évaluation aura lieu lors d’une autre session espacée d’au moins une demi-journée dans le temps. Il s’agit de regrouper, lister ou organiser les idées trouvées. Ensuite, chaque personne du groupe exerce son esprit critique afin de sélectionner les idées qui répondent le mieux à l’objectif fixé et de les transformer en solutions applicables.

Le brainstorming encourage les interactions et le potentiel d’idées. Ouvrir vers de nouvelles idées favorise le changement et l’implication des individus.

Osez abuser du brainstorming!

« Penserions-nous beaucoup et penserions-nous bien si nous ne pensions pas pour ainsi dire avec d’autres. » Emmanuel Kant

A propos Florence Suberville

Accompagnatrice en projet de carrière
Cet article, publié dans Communication, Général, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s