« Comment ça va? »

CombieComment ça va?n de fois entendez-vous cette question dans une journée?

Souvent (trop souvent) lorsque nous demandons à une personne comment elle va, nous  n’attendons pas vraiment la réponse. De même lorsqu’on nous entendons cette question, nous allons souvent répéter la fin de la phrase que nous venons d’entendre machinalement ou par réflexe. Si nous sommes en train de nous déplacer, nous poursuivons notre chemin, parfois sans même ralentir le pas. Sans nous demander si nous allons bien ou non mais plutôt comme une réponse standard à un « code social », une manière d’entrer en communication  pour dire « je suis là » et « tu es là ».

Lors de ma dernière formation sur le thème de la communication non violente (CNV) [dont un article ne saurait tarder à être publié…] la formatrice a réhabilité le « Comment ça va ? ».

Pour répondre de façon sincère à la question, il est important de se connecter à soi-même, d’explorer ses ressentis et d’identifier ses besoins : qu’est-ce que je ressens ? De quoi j’ai besoin ?

Par exemple « je me sens tendue ce matin, j’aurais besoin d’un peu de calme avant de poursuivre la journée » ou encore « je me sens plein d’énergie aujourd’hui et je suis curieux de voir le déroulement de journée de formation».

Aujourd’hui, je constate tristement que le « Comment ça va ? » est devenu une habitude collective qui nous coupe de notre vie intérieure. Répondre pleinement à cette question, c’est aller vers une meilleure connaissance de soi et aussi de l’autre.

N’avez-vous pas l’impression d’être entouré de personnes que vous connaissez peu ?

Alors pourquoi ne pas réhabiliter l’authentique « Comment ça va ? » ?

A propos Florence Suberville

Accompagnatrice en projet de carrière
Cet article, publié dans Général, Relations humaines, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Comment ça va? »

  1. Christophe dit :

    Très juste Florence!

    Dans le même esprit, j’en ai fait l’expérience pas plus tard qu’hier soir. Ce que j’ai constaté, en plus du contenu de ton billet, c’est que les personnes qui me disaient bonjour me regardaient rarement dans les yeux.

    Soit cela durait 1/10 de seconde, soit il n’y avait carrément aucun contact visuel. Autant dire que certains ne savaient même pas qui ils saluaient… Sympa!🙂

  2. Florence Suberville dit :

    Merci Christophe pour ton partage d’expériences.
    Dans ma tentative de réhabiliter l’authentique « Comment ca va? », je me heurte au 1/10 de seconde que tu mentionnes. Je n’ai pas le temps de me « lancer » que je me retrouve seule… alors je m’entraine en dialoguant avec moi-même!
    Belle journée à toi.
    Florence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s