Faire de son mieux, c’est déjà beaucoup

L’article précédent  « Adopter une approche systémique » se termine sur le fait que comprendre le fonctionnement des croyances est libérateur sur un plan personnel, en nous permettant d’élargir notre champ de vision, ce qui favorise une plus grande acceptation du changement…

Faire de son mieux, c’est déjà beaucoup

La part du colibri

Un gigantesque incendie ravage la forêt. Les animaux assistent impuissants à la progression inexorable des flammes. Seul un minuscule colibri s’active. Il plonge dans la rivière, recueille une goute d’eau dans son bec, va la jeter sur le brasier et recommence.

Colibri, tu sais que tu ne peux tien tout seul contre cet incendie, tu sais que la goute que tu jettes dans les flammes n’a aucune chance de l’éteindre ? lui disent les animaux de la forêt.

 Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. 

(Légende amérindienne, d’après Pierre Rabhi.)

Cette métaphore est souvent utilisée pour illustrer le nécessaire effort environnemental. Sa morale est bien plus universelle à mes yeux : souvent, nous avons l’impression que notre action est inutile, parce qu’elle nous parait insignifiante au regard de tout ce qu’il faudrait pour réellement changer les choses. Pourtant, c’est uniquement « en faisant chacun sa part », aussi infime puisse-t-elle paraitre, que nous avons un impact sur la marche du monde. Bien sûr, ceci est en lien direct avec le principe de responsabilité personnelle et le nouveau paradigme dedans -> dehors, de mon précédent article (lien). « Puisque notre action est insuffisante, autant ne rien faire ? » Trop facile ! Et non responsable…

Pour le geste juste

Pour accepter le principe du colibri, il me semble utile de viser l’action détachée du résultat : en effet, si je me focalise trop sur le résultat, je peux rapidement me décourager. Si au contraire, mon objectif est de poser l’acte juste (en fonction du résultat à atteindre), je peux en tirer des satisfactions… et continuer, ainsi, à poursuivre l’objectif sans être obnubilé par celui-ci.

Il en va de même dans tous les domaines où l’humain est concentré au premier plan, en particulier le management, l’éducation ou la relation d’aide : ce n’est pas parce que j’ai posé les bons actes, agi de mon mieux  (voire même de la meilleure manière qui puisse être), que l’autre en fera quelque chose de « bon pour lui ». Voilà pourtant qui désespère bien souvent les parents…parce qu’ils se focalisent sur le résultat qui, en grande partie, ne dépend pas uniquement d’eux. Alors que poser l’acte juste pour leur enfant est totalement de leur responsabilité.

Parfois on me dit « oui, mais d ans notre société nous sommes vraiment orientés résultats ». Preuve d’un malentendu : je ne propose pas, ici, l’abandon de l’idée d’objectif ! Ma conviction est, au contraire, que cette approche offre de meilleures chances de l’atteindre, tout en procurant bien plus de satisfaction.

En conclusion des 3 derniers articles je citerai les notions fondatrices suivantes :

    • Comprendre les nouveaux paradigmes : permanence du changement et responsabilité personnelle. Adopter un raisonnement systémique et complexe, plutôt que linéaire.
    • Intégrer le fonctionnement des croyances dans notre vie, tant sur le plan personnel que collectif, et élargir notre champ de vision.
    •  Comme le colibri, faire sa part du travail, même si elle semble insignifiante, et viser l’acte juste.

Autant de notions fondamentales pour qui veut mieux vivre aujourd’hui et participer à créer un monde différent.

Bonne réflexion !

[Extrait du livre « Petit manifeste du rebelle engagé » de Fabien Rodhain]

A propos Florence Suberville

Accompagnatrice en projet de carrière
Cet article, publié dans Changement, Développement personnel, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s